Lumière & couleur : Monet, l'art des reflets insaisissables

Je vous propose de revenir en images sur une exposition magnifique et captivante, grandiose et saisissante, une leçon magistrale de sensibilité et de modernité.



"Métamorphoses. Dans l'Art de Claude Monet."

Ainsi s'intitule l'exposition. Celle-ci réunit une trentaine d'œuvres de Claude Monet qui ponctuent son parcours artistique. On y perçoit toute la majestuosité de son art, mais aussi sa ténacité dans le travail. Car s'il est aisé de s'accorder sur la magnificence et la force des tableaux que l'on connaît, on doit admettre qu'au fil de cette exposition, on ne peut s'empêcher de ressentir les difficultés rencontrées par l'artiste qui cherche sans cesse à saisir, capturer la lumière, à transcrire la couleur, une couleur mouvante sous les caprices de la lumière. Monet se livre à sa muse, la nature, bien plus qu'elle ne se livre à lui.

On peut percevoir, presque palper les sentiments de Claude Monet dans son travail. Il cherche de façon passionnée, à assouvir une irrépressible envie de capturer une nature qui se plaît à refuser de s'offrir tout à fait à lui, une nature qui semble se faire insaisissable pour le peintre. Et c'est là toute la beauté de son art qui comporte, je dois bien l'admettre, un brin de mélancolie à mes yeux. Monet se fait à la fois sensible, virtuose, épris, passionné, assidu, fougueux, continuellement insatisfait peut-être... À travers ces œuvres, on perçoit le plein investissement de l'artiste qui se jette à corps perdu dans la vaste quête qu'il s'est fixée, et de laquelle nous nous réjouissons.


La cécité : un raccourci vers la modernité

Cette formule fait bondir. Pourtant ses troubles de la vue conduiront Monet à traduire différemment le réel, et ce drame se transformera peut-être pour lui, en chemin qui le mènera tout droit vers l'avant-garde. Les traits se font plus larges, plus grands, plus efficaces peut-être. Les œuvres semblent crier de façon assourdissante les intentions de l'artiste presque désespéré à la face du visiteur. Cette forme de violence picturale dans son geste propulse Monet dans un style plus incisif et plus mordant qui s'admire de loin et nous émeut de près.


Sensibilité, ténacité et sens de l'observation...

au service du talent. Cette exposition, touchante et troublante m'a émerveillée comme à chaque fois que je suis confrontée à l'œuvre de Monet. Je suis étonnée de voir à quel point mon ressenti varie d'un tableau à un autre, et d'une exposition à l'autre, comme si son travail me plongeait, nous plongeait, dans une forme d'introspection artistique d'une certaine façon, en touchant notre âme de façon directe et sans fard, par la sincérité et l'intention d'absolu de son travail.


Notons dans nos agendas qu'une exposition confrontant l'œuvre de Monet à celle de Joan Mitchell se déroulera du 05.10.2022 au 27.02.2023 à la FONDATION LOUIS VUITTON. Un régal en perspective !

Plus d'infos sur l'exposition présentée ici : MUSÉE D'ART MODERNE DE FONTEVRAUD, Abbaye Royale de Fontevraud, 49590 Fontevraud-l’Abbaye


photographies : hortense rossignol graphisme